mercredi
4
nov.

Quels sont les bienfaits d’un massage pour bébé ?

Connaissez-vous les bienfaits du massage chez le bébé et le nouveau-né ? La kinésithérapie pédiatrique nécessite un savoir-faire et une formation spécifiques. Manipuler les plus petits peut en effet s’avérer complexe si l’on ne connaît pas la bonne gestuelle ! Découvrez les bienfaits des massages pour bébé et comment acquérir cette technique manuelle.

Dès les premiers mois, les bébés et nourrissons peuvent recevoir un massage, sauf avis contraire du médecin. Il y a le massage « bien-être » avec une huile de massage végétale (car allergisante) ou un baume qui favorise la détente et la relaxation du bébé, après son bain par exemple. C’est un excellent moyen de diminuer le stress au bébé et pour l’aider à trouver un sommeil apaisé. Une sorte de petit rituel zen à instaurer pour des moments privilégiés et apaisants. Cette technique de relaxation favorise également le lien d’attachement et la complicité entre l’adulte et bébé.

Il y a aussi de nombreuses techniques, prodiguées par un spécialiste (pédiatre, kinésithérapeute, ostéopathe) qui peut aider en cas de bronchiolite par exemple. Le massage « thérapeutique » peut apaiser les maux physiques et émotionnels de l’enfant mais aussi favoriser la rééducation ou la récupération post-opératoire. Masser bébé lui procure un sentiment de bien-être intense et renforce le lien entre l’adulte et l’enfant.

Si l’on récapitule, le massage bébé c’est :

  • Relaxer et calmer bébé
  • Soulager ses troubles digestifs
  • Développer la complicité parent-enfant
  • Stimuler le système immunitaire et le système nerveux
  • Favoriser l’endormissement
  • Améliorer le transit
  • Mettre en pratique la communication non-verbale
  • Apaiser les maux
  • Soulager les douleurs et les articulations

Kinésithérapie pédiatrique et massage, pour soulager quels maux du bébé ?

Comme pour les adultes, les vertus du massage chez le bébé sont nombreuses. Les parents du nourrisson ou jeune enfant peuvent consulter un kinésithérapeute pédiatrique pour plusieurs raisons :

  • Le bébé fait mal ses nuits, son sommeil est agité
  • Le bébé à des problèmes de digestion et/ou de reflux
  • Le bébé à des problèmes de poids du bébé
  • Le bébé souffre de coliques ou au contraire de constipation
  • Le bébé commence ses poussées dentaires
  • Le bébé souffre d’une bronchiolite ou d’un dysfonctionnement respiratoire
  • Le bébé a besoin d’une rééducation (dans le cas d’un pied bot varus équin par exemple)
  • Stimuler bébé ou le jeune enfant en cas de troubles moteurs (plagiocéphalie et torticolis congénital ou autisme par exemple)
  • Accompagnement du nourrisson hospitalisé ou à pathologie diagnostiquée

Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive et le massage pour bébé peut avoir d’autres nombreux bienfaits. On parle beaucoup de l’apaisement quand on évoque le massage bébé mais il peut également être stimulant et énergétique en fonction de la pathologie de l’enfant.

Kinésithérapeutes, quelle formation pour apprendre à masser bébé ?

Les techniques de massage pour bébés et nourrissons requièrent des compétences précises et une formation dédiée. Le maintien de la nuque, la pression exercée lors du massage, l’utilisation des pouces, les mouvements circulaires sur l’abdomen, la réflexologie plantaire, la circulation sanguine, les parties du corps sur lesquelles travailler… Faire un massage à un poupon et avoir les bons gestes n’est pas inné. La kinésithérapie pédiatrique est une spécialité à part entière qui demande de solides bases théoriques et pratiques, ne serait-ce que sur le schéma corporel. Les connaissances autour du développement moteur du bébé, de ses fonctions cognitives et neurologiques sont au programme de la formation proposée par Assas Formation Continue.

. Vous pouvez opter pour plusieurs spécialités dédiées à la pédiatrie :

  • Approche globale et sensi-motrice du bébé vulnérable
  • Le massage pour bébé
  • La néonatalogie
  • La prise en charge kinésithérapiques des dysfonctionnements respiratoires dans la bronchiolite du nourrisson
  • La rééducation du pied du nourrisson, de la simple malposition au pied bot varus équin

Soigner n’est pour autant pas toujours suffisant, il faut aussi savoir poser un diagnostic kinésithérapique pédiatrique et proposer un traitement efficace. Nos formations sont axées sur la partie théorique, la pratique, la mise en situation et l’exploration de cas particuliers pour déceler une anomalie ou un syndrome chez un patient aussi petit soit-il.

 

 

 

Dernière mise à jour le 09/11/2020

Documentation
Inscription
Agenda