La formation développement professionnel continu (DPC) s’adresse aux professionnels de santé exerçant en France. Ces derniers sont contraints de remplir leur obligation triennale dans le cadre d’un parcours de formation continue DPC. Ces formations, pilotées et financées par l’Agence Nationale du DPC (ANDPC), ont pour objectif d’évaluer les pratiques professionnelles du soignant, de perfectionner ses connaissances et d’améliorer de manière globale la qualité et la sécurité des soins dans le cadre d’une politique de développement de santé publique optimale. Par conséquent, chaque professionnel de santé a le devoir et le droit d’accéder à un parcours de formation tout au long de sa carrière. On vous dit tout sur la formation DPC.

Formation DPC : de quoi parle-t-on ?

La formation DPC est un dispositif de formation réglementé, en vigueur depuis l’entrée en application de la loi « hôpital, patients, santé et territoires » de 2013.

Elle s’inscrit dans une démarche active de l’ensemble des professionnels de santé tout au long de leur exercice, avec un objectif d’amélioration constante de leurs pratiques. Ainsi, ces acteurs de la santé publique doivent suivre 2 formations DPC, tous les 3 ans.

Quels sont les objectifs d’une formation DPC ?

Être professionnel de santé, c’est prendre des risques chaque jour, pour soi et pour ses patients. Les objectifs d’une formation DPC sont justement d’apprendre à minimiser ces risques médicaux en offrant aux professionnels la possibilité :

  • D’optimiser leurs connaissances en santé ;
  • De valider de nouvelles compétences ;
  • D’aller plus loin dans la pratique médicale ;
  • D’améliorer la qualité, la sécurité et la pertinence des soins délivrés.

La formation DPC est un dispositif spécifique qui vient en appui des politiques de santé publique à l’échelle nationale et locale. Surtout, ces formations DPC sont de précieux outils qui permettent de répondre aux évolutions que connaissent tous les professionnels de santé dans l’exercice de leur métier. De nombreuses formations s’adaptent en effet aux évolutions des pratiques médicales, à l’instar de la formation RAAC, qui permet d’acquérir des compétences sur la prise en charge par l’infirmier à domicile du patient post-opératoire.

Quel public est concerné par les formations DPC ?

En tant qu’obligation individuelle, la formation DPC s’impose à un large public de professionnels de santé listés par le code de la santé publique. Tous les statuts interprofessionnels sont concernés : ceux qui exercent en profession libérale, les salariés du secteur public ou privé, ou encore ceux qui travaillent comme fonctionnaire ou en régime mixte. Médecin généraliste, IDEL, infirmier salarié de centre de santé, auxiliaires médicaux, pharmacien, aide-soignant, auxiliaire de puériculture, sage-femme, ophtalmologue, opticien, pédicure-podologue, kinésithérapeute, chirurgien et même vétérinaire… autant de professions médicales assujetties à la formation DPC.

Comment fonctionne une formation DPC ?

Chaque professionnel de santé est responsable du respect de son obligation triennale de formation DPC. Il doit ainsi suivre, au minimum tous les 3 ans, deux types d’actions dans le cadre de son parcours DPC ; cette démarche engageante est justifiée par un outil numérique de traçabilité.

Trois types d’actions DPC s’offrent à lui : l’action de formation continue, l’action d’évaluation des pratiques professionnelles (EPP) et l’action de gestion des risques en médecine.

Pour s’inscrire à un programme de DPC, il convient de respecter plusieurs modalités très simples : 

  • Ouvrir un compte Mon DPC sur la plateforme de l’OGDPC (organisme de DPC).
  • Effectuer son inscription à 2 types d’actions sur les 3 précédemment définies, en respectant la période de référence. Pour rappel, chaque professionnel de santé devra avoir participé à au moins 2 types d’actions différents pour valider son engagement dans une démarche DPC.
  • Actualiser son compte avec les notifications des actions DPC suivies.
  • Fournir le relevé de compte à son conseil départemental de l’Ordre.

Qui prend en charge le financement des formations DPC ? 

Des programmes de financement adaptés permettent d’assurer la prise en charge des formations DPC. Ils sont gérés directement par l’ANDPC pour les médecins et les professionnels de santé libéraux conventionnés par l’assurance maladie, et pour ceux qui exercent en centre de santé conventionné. Pour les autres professionnels salariés, il convient de se tourner vers son employeur, qui lui-même pourra prendre contact avec un organisme paritaire collecteur agréé (OPCA).

Enfin, il faut savoir qu’il est également possible de percevoir une indemnisation pour la perte de ressources (IPR) engendrée par l’absence d’activité libérale pendant une séance de formation DPC. C’est le cas du financement DPC infirmier : l’infirmier libéral est indemnisé pour se former.

Assas Formations Santé est un organisme qui propose plusieurs formations infirmier s’inscrivant dans l’obligation triennale de développement professionnel continu. Besoin par exemple de vous spécialiser en surveillance perfusion et ainsi connaître le rôle infirmier dans la prise en soin et la surveillance des patients sous perfusion ? N’hésitez pas à consulter notre offre de cours et le programme détaillé de nos formations proposées tout au long de l’année aux professionnels de santé.

 

Dernière mise à jour le 21/09/2022

Documentation
Inscription
Agenda