Comme tous les professionnels de santé exerçant en France, les infirmiers libéraux ont l’obligation de suivre une formation DPC (développement professionnel continu) tous les 3 ans. Ces formations professionnelles sont prises en charge par l’ANDPC (Agence Nationale du Développement Professionnel Continu). Comment financer sa formation ? En quoi consiste ce financement ?

Pourquoi choisir le financement DPC infirmier ?

Afin d’améliorer leurs connaissances et leurs compétences tout au long de leur carrière, les professionnels de santé en exercice ont l’obligation de suivre un parcours DPC tous les 3 ans. Il s’agit en réalité d’un véritable atout pour actualiser et évaluer ses pratiques médicales professionnelles (EPP), grâce au DPC Infirmier. Quant au financement du parcours DPC, il est quasi assuré : l’Agence Nationale du Développement Professionnel Continu (ANDPC) permet en effet la prise en charge des frais de formation pour certaines professions exerçant en libéral ou pour les salariés en centre de soins conventionné. C’est le cas pour les formations de l’infirmier libéral (IDEL). Le tout répond naturellement aux orientations définies par l’État dans le cadre de la politique publique de santé.

Comment fonctionne ce financement ?

Comment se déroule la prise en charge par le dispositif DPC ? À qui est destiné le financement DPC ? Combien d’heures de formation DPC sont financées ? Regardons en détail les différentes modalités.

Qui a droit au financement ?

Le financement DPC infirmier est ouvert aux infirmiers libéraux conventionnés ou exerçant en centre de soins conventionné sur le territoire français. Pour en bénéficier, il faut qu’au moins 50 % du temps de son activité soit exercé dans ce cadre.

Combien d’heures de formation DPC sont prises en charge ?

La prise en charge par l’ANDPC est octroyée dans la limite de 2 jours par an, soit un total de 14 heures de formation sur l’année.

De quoi se compose le financement ?

Le financement se décompose en 2 volets :

– la prise en charge de la formation (frais pédagogiques).

– l’indemnisation des journées de formation (IPR) : la perte de ressources engendrée par l’absence d’activité libérale pendant la formation est ainsi compensée.

 

L’infirmier libéral est donc indemnisé pour se former ! La formation DPC est un atout à saisir pour évoluer tout au long de sa carrière.

Quels sont les montants attribués par le financement ?

Les montants attribués par le financement DPC infirmier dépendent du type de formation suivie :  

  • En formation DPC présentielle ou en classe virtuelle, l’indemnité horaire de l’infirmier est de 33,76 €, dès 3 heures de formation consécutives (en dessous, aucune prise en charge n’est effectuée). L’ANDPC prend à sa charge 20,71 € par heure, et 41,42 € par heure pour les formations supérieures à 7 heures.
  • En formation DPC non présentielle, l’infirmier perçoit une indemnité à hauteur de 16,88 € par heure, quelle que soit la durée de la formation. Le montant horaire maximum pris en charge par l’ANDPC pour la formation s’élève à 37,28 €/h.
  • En formation mixte présentiel/distanciel (dite aussi blended learning), l’infirmier libéral va toucher des indemnités, mais le montant varie selon qu’il s’agit d’heures de formation présentielles ou non présentielles. Pour les actions DPC entre 3 et 7 heures, la prise en charge s’élève à 20,71 € et pour celles supérieures à plus de 7 heures, elle est de 41,42 € par heure. Enfin, les heures non présentielles sont évaluées à 37,28 € par heure.

 

Si cela peut paraître a priori un peu complexe, pas d’inquiétude : lors de l’inscription numérique sur la plateforme mondpc.fr, le montant de l’indemnisation est calculé en fonction de la formation DPC retenue et apparaît directement sur le compte de l’infirmier libéral. De cette manière, aucune surprise et l’infirmier peut partir en formation l’esprit tranquille.

Financement DPC infirmier : sous quelles conditions ?

Pour bénéficier du financement, il convient de remplir quelques conditions :

  • Vérifier au préalable que le solde de son enveloppe formation est positif ;
  • Remplir son formulaire d’inscription à l’action de DPC retenue sur le site www.mondpc.fr ;
  • Suivre l’intégralité de sa formation ;
  • Veiller à ce que la session DPC soit officiellement terminée ;
  • S’assurer que l’organisme de DPC a envoyé à l’ANDPC les pièces justificatives (feuilles de présence signées, factures, etc.) ;
  • Renseigner ses coordonnées bancaires sur son compte personnel.

Quels sont les autres financements pour les formations infirmier ? 

Il existe deux autres systèmes de financement pour les formations infirmier.

Le financement FIF PL

Le financement FIF PL dépend du Fonds Interprofessionnel de Formation des Professionnels Libéraux, un des organismes paritaires collecteurs agréés. Il intervient en complément de la prise en charge de l’ANDPC.

Il s’adresse aux infirmiers libéraux installés ou remplaçants. Grâce à leurs cotisations annuelles auprès de l’URSSAF, un forfait de 1 200 € par an, soit 4 jours de formation, sans avance de frais, est mis à leur disposition.

Le financement par le crédit d’impôt

Les dirigeants d’entreprise (gérants, entrepreneurs individuels), quelle que soit la forme juridique (société ou EI) ou le régime fiscal (IS ou IR) de leur établissement, peuvent bénéficier du financement individuel par le « crédit d’impôt pour dépenses de formation des dirigeants ». Le montant de ce crédit se calcule en multipliant par deux le nombre d’heures passées en formation par le taux horaire du SMIC en vigueur (dans la limite de 40 h de formation par an). Ce crédit d’impôt est une somme soustraite du montant de l’impôt. 

Enfin, le crédit d’impôt est remboursé en totalité ou partiellement selon que son montant dépasse celui de l’impôt ou que la personne n’est pas imposable.

 

Maintenant que vous savez tout sur le financement DPC, n’hésitez pas à consulter notre catalogue de formations DPC spécifiques infirmiers. Vous y découvrirez notamment la formation surveillance perfusion qui concerne le rôle infirmier dans la prise en soin et la surveillance des patients sous perfusion et la formation RAAC, qui permet d’acquérir des compétences pour la prise en charge par l’infirmier à domicile du patient post-opératoire.

 

Dernière mise à jour le 13/09/2022

Documentation
Inscription
Agenda